Vous êtes ici

L’auto-école Sociale : le permis pour l’intégration socio-professionnelle au service des publics fragilisés | Auto-écoles

On connaissait déjà les aides traditionnelles attribuées aux personnes en recherche active d’emploi mais éprouvant des difficultés financières pour s’inscrire dans une auto-école traditionnelle.

Auto-école sociale : qui peut en bénéficier ?

Parallèlement, l’auto-école sociale représente une alternative spécialement conçue à l’attention des publics aux besoins particuliers. Il peut s’agir des personnes ne maîtrisant pas la langue française, celles manifestant un illettrisme total ou partiel,  un isolement, un repli sur soi ou un manque de confiance assez importants pour prévenir les progrès d’assimilation des connaissances, trouble pouvant aussi concerner les personnes présentant une addiction à l’alcool, à la drogue, aux médicaments  ou celles souffrant de troubles psychiatriques divers.

Auto-école sociale : financement de la formation

Les candidats correspondant à ce profil sont dirigés vers ces établissements spécialisés par leurs conseillers à l’emploi et à l’insertion, la Mission Locale ou Pôle Emploi. Cette dernière peut prendre en charge le financement de la formation jusqu’à hauteur de 90%. Pour les personnes handicapées, l’Agefiph peut également participer.

Auto-école sociale : les retombées

Il existe aujourd’hui une cinquantaine d’établissements de ce type en France, qui accueillent chaque année près de 3000 candidats au permis. L’objectif derrière cette initiative est de positionner le permis de conduire comme facteur d’insertion sociale et professionnelle. Pour les personnes issues des milieux ruraux et périurbains, la possession d’un moyen de locomotion est un critère indispensable à l’obtention d’un travail. Enfin, au-delà de ce constat, l’auto-école sociale entend faire du permis un outil de revalorisation sociale.

L’auto-école sociale est une initiative dont l’utilité publique est de plus en plus reconnue. C’est ainsi qu’en 2008, le prix de l’Initiative en économie sociale du Crédit Coopératif dans le département du Rhône a été décerné à Innovation et Développement pour son projet d’auto-écoles sociales réparties au sein de l’agglomération lyonnaise.