Permis pour conduire un quad | Autres permis

Qu’est-ce qu’un quad ?

Un quad est un véhicule tout terrain à quatre roues équipés de moteur allant de 50 à 500 cm3. Le quad est venu remplacer l'ATC (véhicule à 3 roues) dont la production a été stoppée par les constructeurs compte tenu de sa dangerosité.

La réglementation pour la conduite d’un quad sur la voix publique

  • Le quad doit être homologué.
  • Porter un casque homologué.
  • Le quad doit être correctement assuré.

Quel permis pour le quad ?

Si le quad fait moins de 50 cm3, que sa vitesse est limitée à 45 km/h et que son poids à vide est inférieur à 350 kg, alors il est considéré comme appartenant à la catégorie des quadricycles légers à moteur. Dans ce cas, pour être conduit d'avoir plus de 16 ans et de posséder le BSR (Brevet de Sécurité Routière)

Si le quad fait plus de 50 cm3 il est alors considéré comme quadricycles lourds à moteur et son poids à vide est de 550 kg. Pour conduire ce genre de quad, il faut avoir plus de 16 ans et être titulaire du permis B1 ou d'une équivalence Permis A, A1 ou B.

Le permis A1 ayant remplacé le 1 Mars 1999 le permis AL Il y a équivalence du permis A1 et AL délivré entre le 1er janvier 1985 et le 1er mars 1999 (Arrêté du 12 février 1999).

Mais l’équivalence ne se fait qu’après 2 ans de possession du permis voiture ou permis B comme c'est le cas pour piloter une moto ou un scooter de moins de 125 cm3.

Peut-on transporter un passager sur un quad ?

C'est l'article R431-5 du code de la route qui précise bien les conditions de transport de passager sur un quad.

Extrait de l’article : "Sur les motocyclettes, tricycles et quadricycles à moteur, cyclomoteurs et cycles, le transport de passagers n'est autorisé que sur un siège fixé au véhicule, différent de celui du conducteur. Pour l'application du présent article, la selle double ou la banquette est assimilée à deux sièges. Le fait pour tout conducteur de transporter des personnes sans respecter les dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe".