Financement permis de conduire | Financement

Le financement du permis de conduire pose souvent problème pour les candidats disposant de peu de ressources financières. Devant le coût croissant du permis de conduire (souvent plus de 1500 euros), des aides ont été mises en place afin de servir d’alternatives aux moyens de financement traditionnels. Les aides pour le financement du permis de conduire sont destinées aux jeunes, aux demandeurs d’emploi et aux handicapés.

Financement permis de conduire : le permis à 1 euro par jour (pour les jeunes)

Le permis de conduire à 1 euro par jour constitue une solution simple pour aider au financement du permis de conduire des jeunes. Le permis de conduire à 1 euro par jour n’est pas une subvention, mais simplement un prêt à taux 0 (dont les intérêt sont en fait pris en charge par l’Etat) destiné au financement des formations à la conduite pour l’obtention des permis de conduire A et B. Le bénéfice du permis à 1 euro est réservé aux jeunes âgés de 16 à 25 ans.

Voir notre FAQ détaillée sur le permis à 1 euro par jour

Financement permis de conduire : la bourse au permis de conduire (pour les jeunes)

Les bourses au permis de conduire sont attribuées par certaines municipalités aux jeunes souhaitant financer leur permis de conduire. Le financement se monte le plus souvent à 60-70% du montant du permis de conduire, et s’obtient en contrepartie d’un engagement du jeune dans une structure d’intérêt public (association caritative, maison de retraite…). Le nombre de municipalités ayant lancé le financement du permis de conduire via les bourses au permis de conduire reste toutefois faible.

Voir notre FAQ détaillée sur la bourse au permis de conduire

Financement permis de conduire : le Fonds d’aide aux jeunes (pour les jeunes)

Le Fonds d’aide au Jeunes est un fonds d’aide géré par le département visant à intervenir pour l’insertion professionnelle et sociale des jeunes. Les jeunes sollicitant une aide pour la réalisation d’un projet professionnel intégrant la nécessité d’obtenir le permis de conduire peuvent voir leurs dépenses de formation à la conduite prises en chargé à hauteur de 500-1000 euros.

Voir notre FAQ détaillée sur l’aide permis de conduire du Fonds d’aide aux jeunes

Financement permis de conduire : les aides Pôle Emploi permis de conduire (pour les demandeurs d’emplois)

Pôle Emploi délivre des aides au permis de conduire pour certaines catégories de demandeurs d’emplois pour qui l’obtention du permis de conduire viendrait lever un frein à l’emploi. Ce point doit faire l’objet d’un commun accord entre le demandeur d’emploi et son conseiller Pôle Emploi pour que la demande de financement puisse être formulée. L’aide au permis de conduire versée par Pôle Emploi est généreuse, puisque le financement atteint 1200 euros, soit la quasi-totalité du coût moyen du permis de conduire.

Voir notre FAQ détaillée sur les aides Pôle Emploi au permis de conduire

Financement permis de conduire : les aides AGEFIPH (handicapés)

L’AGEFIPH œuvre pour l’insertion professionnelle et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées. A ce titre, elle fait figurer parmi ses aides à la mobilité et à la formation des demandeurs d’emploi des financements pour le permis de conduire de 800 à 1300 euros. Le financement ne peut être accordé qu’au titre d’une démarche liée à l’emploi de la personne handicapée.

Voir notre FAQ détaillée sur les aides AGEFIPH au permis de conduire

Financement permis de conduire : les aides Fonds d’action sociale du travail temporaire (FASTT)

Le FASTT est une association dont la mission est de faciliter la vie quotidienne des travailleurs temporaires, et notamment leur accès à l’emploi. Le FASTT distribue de manière irrégulière des aides à l’obtention du permis de conduire pour les travailleurs temporaires, sous certaines conditions.

Voir notre FAQ détaillée sur les aides FASTT au permis de conduire

Financement permis de conduire : l’apport personnel

La voie la plus classique de financement du permis de conduire reste l’apport personnel du candidat ou de sa famille. Souvent, les parents des jeunes candidats sont mis à contribution dans le financement de tout ou partie du permis de conduire.

Financement permis de conduire : l’emprunt classique

Le dilemme du financement du permis de conduire peut être résolu par un emprunt bancaire classique souscrit par le candidat ou sa famille. L’option du permis à 1 euro par jour constitue toutefois une solution plus avantageuse, puisque les intérêts sur le prêt sont alors payés par l’Etat.